CommunesÉditoMarseilleTransports, Déplacements et Accessibilité

Pour accompagner la requalification des centres-villes et réduire la place de la voiture, d’autres solutions sont possibles et envisageables

Par 7 mars 2019 Aucun commentaire

Le groupe « Agir Pour la Métropole » interpelle la présidente de la métropole Aix-Marseille-Provence pour lui demander de faire étudier par les services métropolitains des solutions pour réduire la place de la voiture en centre-ville. 

Pour réduire et apaiser la circulation routière en cœur de ville, nous proposons de développer les parkings relais et les pôles d’échanges multimodaux à l’entrée des villes et à proximité des gares routières et ferroviaires. La tarification des parkings pourrait également être réduite en fonction du nombre de passagers par véhicule et des événements métropolitains, comme les journées commerçantes, les soirées culturelles et les compétitions sportives.

Pour redynamiser et favoriser l’attractivité culturelle, sportive, économique, commerciale et touristique des centres urbains, nous proposons d’élargir les horaires des lignes de transports en commun, en soirée, les week-end et jours fériés, en fonction de la saisonnalité. Nous devons l’accompagner par un renforcement de la régularité, la fiabilité et la sécurité des trajets en transports collectifs.

Pour augmenter les déplacements piétons en centre-ville et assurer le partage de l’espace public, nous suggérons de développer l’aménagement de « zones 30 », où les piétons, cyclistes et modes doux sont prioritaires. Nous désengorgerons ainsi les centres-villes du tout-voiture, afin d’améliorer la qualité et le cadre de vie de nos concitoyens.

Notre priorité est de renforcer la mobilité des personnes éloignées des centres d’attraction, en offrant à tous les Métropolitains la possibilité de se déplacer en transport collectif et partagé du premier jusqu’au dernier kilomètre. 

Nous demandons à Martine Vassal d’envisager ces solutions de déplacement à l’échelle de la métropole, pour l’ensemble des habitants et centres urbains composant notre territoire. Les villes d’Aix-en-Provence et Aubagne, de Miramas, Vitrolles, Martigues, Istres, Marignane, Pertuis, Gardanne, La Ciotat et Salon présentent également de forts besoins de mobilité, auxquels la métropole doit répondre.

Jean-David CIOT et Marie-Arlette CARLOTTI

Laisser une réponse