Cadre de Vie, Traitement des déchets, Eau et AssainissementÉditoEnvironnementenvironnementEnvironnement, Développement durable, Agriculture et Forêt

Pour un plan stratégique métropolitain d’accompagnement au compostage

Par 23 septembre 2019 septembre 24th, 2019 Aucun commentaire

Question écrite à Martine VASSAL : Jean-David CIOT demande l’élaboration d’un Plan stratégique métropolitain d’accompagnement au compostage

Le président du groupe « Agir Pour la Métropole » interpelle la président de la Métropole AMP sur le déséquilibre en matière d’accompagnement au compostage sur l’ensemble du territoire métropolitain.

« La réduction des déchets doit à mon sens devenir une priorité métropolitaine et faire l’objet d’un Plan stratégique métropolitain d’accompagnement au compostage, comme cela se fait dans les grandes métropoles de France, telles que Grenoble, Bordeaux et Lyon. Il renforcerait la création d’emplois, les associations et les entreprises locales menant des projets innovants et des actions concrètes incitant au compostage.

Pour faire face à l’urgence climatique, il est nécessaire d’engager sans plus attendre des actions de sensibilisation, en particulier à destination des plus jeunes, afin que chaque Métropolitain puisse contribuer, à travers des gestes écologiques, à la préservation des ressources, à la mise en valeur de l’environnement et au développement de la métropole Aix-Marseille-Provence. »

Pour répondre aux demandes des habitants, associations, commerçants et restaurateurs, Jean-David CIOT propose : 

– L’élaboration d’un Plan stratégique métropolitain d’accompagnement au compostage pour harmoniser les aides à l’échelle de la métropole Aix-Marseille-Provence.

– L’adoption d’un règlement de mise à disposition gratuite du matériel de compostage de proximité auprès des usagers du service public de collecte des déchets, pour renforcer la pratique du compostage à la fois en zone rurale, périurbaine et urbaine.

– Fixer l’objectif d’un point de compostage collectif pour 5000 habitants, soit l’installation de 380 lieux de collecte à déployer sur le territoire métropolitain (au lieu de 60 actuellement).

– La mise en place d’une Charte métropolitaine qui définirait les aires de compostage en fonction des besoins du territoire, près des résidences, parcs publics, jardins partagés, écoles, crèches,  associations et entreprises.

– L’établissement d’un répertoire des points de collecte, des associations ressources et un guide citoyen du compostage.

Question écrite Ciot Vassal Compostage

Jean-David CIOT

Président du groupe « Agir Pour la Métropole »

Maire du Puy-Sainte-Réparade

Député des Bouches-du-Rhône de 2012 à 2017

Laisser une réponse